Tout savoir sur la Bignone !

La bignone, c’est la plante grimpante de l’été. Avec sa végétation spectaculaire et colorée, la bignone se pare d’une multitude de longues trompettes orangées ou rouges, portées en bouquets durant la période estivale.

 

Campsis yellow trumpet

Du soleil avant tout

Cette plante apprécie les climats chauds, les fortes expositions au soleil et les terres riches. Certaines variétés de bignone craignent les courants d’air froids et les expositions à l’ombre, d’autres moins. C’est le cas par exemple de la Campsis ‘Madame Galen’ qui pousse au nord de la Loire et a donc besoin de moins de soleil.

Une floraison abondante

Sa floraison abondante, de juillet à octobre, est en forme de trompette colorée. Son feuillage caduc devient jaune d’or en automne, prolongeant ainsi les couleurs superbes de cette plante.

Campsis

Nos petits conseils

La bignone peut être cultivée en pleine terre ou dans une haute jardinière, à condition d’être taillée régulièrement. Elle se suffit à elle-même et est munie de petits crampons lui permettant de s’accrocher seule à son support. Elle peut recouvrir rapidement un mur, un vieil arbre ou une clôture avec son feuillage vert franc et ses multiples fleurs colorées en forme de trompettes.

A la plantation, drainez bien la terre et pour une meilleure fertilisation au début de la croissance. Votre bignone a besoin d’une taille d’hiver, grâce à laquelle elle pourra refleurir cet été. Elle n’a pas besoin d’autre entretien durant la saison.

Ne confondez pas les Campsis avec le Bignonia ‘Capreolata’ au feuillage persistant qui fleuri en avril.