(RE)DÉCOUVREZ LE KIWI

Le kiwi : un fruit qui a tout pour plaire

Véritable source de vitamine à travers sa pulpe généralement verte, sucrée et acidulée, le kiwi est un allié incontestable pour l’organisme avant l’hiver. Issu du genre actinidia, c’est un fruit qui renferme de nombreux atouts.

Actinidia Deliciosa Kiwidoo

Originaire d’Asie, où il était autrefois appelé groseille de Chine, le kiwi est une plante grimpante fruitière très vigoureuse. Il existe environ une quarantaine d’espèces de kiwis. Ces lianes fruitières donneront un côté exotique à votre jardin. Le feuillage du kiwi est caduc, ses feuilles sont grandes et arrondies, parfois en forme de cœur. La plante fleurit au printemps et produit ses fruits en automne (septembre à novembre). 

La plantation et la culture du kiwi

Kiwi autofertile

La plantation du kiwi peut se faire toute l’année en dehors des périodes de grands froids et de gel. Dans les régions aux hivers rudes, plantez-le de préférence au printemps. En zones tempérées, le kiwi peut être planté sans aucun souci en automne.

À savoir : les kiwis poussent très bien en France, leurs lianes sont assez rustiques et supportent en général jusqu’à -15°C. Toutefois, pour une fructification optimale, il vaut mieux privilégier une exposition ensoleillée et à l’abri du vent. Les kiwis et les kiwaïs sont des plantes dioïques, c’est-à-dire qu’il existe des pieds mâles et des pieds femelles. Le pied mâle pollinise le pied femelle, ce qui permet d’obtenir des fruits. 

Le kiwi est une plante mellifère à la floraison estivale, ses fruits  apparaissent en fin d’année. De par son port grimpant, il est indispensable de palisser le kiwi pour le cultiver correctement. Au fur-et-à-mesure de son développement, il a besoin d’être palissé sur un support (fil, câble, pergola, treillage, grillage, jusqu’à 4 m).

Combien de temps pour avoir des kiwis ?

Il faut généralement patienter entre 4 et 5 ans avant d’avoir une récolte de fruits abondante et régulière. Le kiwai quant à lui donne des fruits au bout de 2 ou 3 ans.

Pour faire des fruits, il faudra tailler votre kiwi, couper les pousses de l’année précédente à 10-15 cm de leur base. Pensez à fertiliser votre kiwi en mélangeant un engrais organique dans la terre (corne broyée, gouano, sang séché…). N’hésitez pas à mettre un paillage au pied de votre plante, cela limitera la poussée d’herbe et gardera la fraîcheur au pied de la plante.

La récolte du kiwi ou des kiwaïs 

Le Kiwaï, ou kiwi de Sibérie, appartient à la même famille que le kiwi. À la différence de son cousin, ses fruits sont des baies, sa peau est lisse et verte. Ce sont des grimpantes à croissance rapide, elles sont plutôt rustiques mais préfèrent tout de même un climat doux.

Après quelques années de plantation, votre grimpante sera bien installée et aura un rythme de production régulier. Les bienfaits des kiwis sont multiples, ce sont des fruits riches en vitamines, potassium et en fibres. Fruits très faibles en calories, certaines variétés ont la chair sucrée, d’autres offrent une chair plus acidulée : à vous de découvrir la variété qui vous convient le mieux ! 

Le kiwi sous toutes ses formes

Variétés kiwi et kiwaï

 

  • Les Kiwis classiques :
    -Idéal pour faire de l’ombre
    -Récolte très abondante
    -L’allié idéal pour faire le plein de vitamine
  • Les minis Kiwi ou Kiwaï :
    -Se croquent sans éplucher
    -Plusieurs goûts (Citron, ananas, groseille à maquereaux)
    -Facile à réussir
  • Les variétés auto-fertiles : elles ne nécessitent pas d’autres pieds de kiwi/kiwaï pour fructifier (fleurs mâles et femelles présentes sur le même pied).

Il existe de nouvelles variétés de kiwis et de kiwaïs auto-fertiles comme le Kiwi autofertile ‘Solo’ ou le Kiwaï autofertile « Issaï ». Elles offrent un avantage non négligeable : un seul plant suffit pour les cultiver. Un véritable atout pour les petits espaces, mais aussi les terrasses ou balcons. Le kiwi peut également pousser dans un bac de grande taille.  

Par exemple, le kiwi autofertile ‘Solo’ est productif, ses fruits juteux et sucrés sont riches en vitamine C. Ils sont de plus petite taille que les kiwis traditionnels. Ses fruits apparaissent en fin d’année, ils se récoltent fin octobre voire début novembre. 

Quelles plantes grimpantes fruitières associer avec un kiwi ?

Pour un jardin fruitier bien garni, vous pouvez associer votre kiwi à d’autres plants fruitiers grimpants comme la vigne à raisin de table (vigne ‘Ampelia® Candin’, Italia, Alphonse lavallée), le mûrier (Reuben) ou encore un framboisier (Mecker). Offrez un support solide à ces grimpantes fruitières, ainsi qu’un bon ensoleillement et elles vous le rendront bien !

Que faire avec des kiwis ?

Le kiwi peut se déguster de multiples façons, de l’entrée au dessert ! On n’y pense pas assez mais le kiwi peut être cuisiné. Vous pouvez réaliser des tartes, des confitures ou encore un gâteau kiwi pomme ! Pour un maximum de fraîcheur, réalisez un smoothie au kiwi ou un smoothie banane kiwi : solution idéale pour utiliser vos kiwis trop mûrs. Côté salé : découvrez nos recettes de verrines avec notre Tuto Cuisine en vidéo.

Les kiwis et les kiwaïs sauront vous satisfaire par leur large éventail de possibilités ! La taille, la couleur, la peau, le goût, sont tout autant de caractéristiques diverses et variées selon les variétés. À éplucher ou à croquer, vous trouverez forcément celle qui vous fera craquer. Parmi elles, nous vous invitons à découvrir notre variété exclusive, le kiwidoo.

Consultez nos idées de recettes sur notre chaîne YouTube ou suivez nos actualités sur notre blog !